Optimiser son argent pour gagner plus

Apprendre à utiliser le pouvoir de l'argent pour vivre mieux et mettre sa famille à l'abris des problèmes financiers!

Pourquoi vous n’arrivez pas à avoir d’augmentation de salaire?

Pourquoi vous n’arrivez pas à avoir d’augmentation de salaire?

augmentation de salaire

Bonjour à toutes et à tous,

Nous arrivons petit à petit à la fin de l’année.  Bientôt, ce sera l’heure  de faire le bilan avec votre responsable hiérarchique avec les fameux entretiens annuels. Cette période de l’année s’accompagne généralement des demandes d’augmentation de salaire.

Je ne vais pas vous faire un énième article, comme on en trouve partout sur internet. Vous expliquant qu’il faut faire ceci ou cela et que par une baguette magique vous allez en avoir une à 100%. Sachez que dans tous les cas, quoiqu’il arrive, la décision finale est prise par votre employeur!

 

Beaucoup de personnes savent ce que c’est de demander une augmentation de salaire par contre très peu savent comment cela se passe réellement du côté de l’entreprise. Dans cet article, nous allons découvrir les coulisses de ce processus côté employeur. Puis, nous verrons ensemble, quelles sont les méthodes pour se préparer au mieux pour en obtenir une! 

 

 

1) Les coulisses des augmentations de salaire

Dans les moyennes, grandes et très grandes entreprises les augmentations des salariés suivent une chronologie très précise. Les acteurs / décideurs sont aussi définis de manière très précise. Très souvent elles font une grande campagne d’augmentations, une seule fois par an. Cela évite d’avoir des demandes tout le temps. Car évidemment tout le monde aimerait voir son salaire réévalué. En ne faisant qu’une campagne, les gens savent qu’il ne sert à rien de demander une augmentation en dehors de cette période!

 

Voici les différents étapes:

  • La préparation des budgets
  • La répartition des enveloppes
  • La vérification côté Ressources Humaines
  • La validation et la mise en place sur les bulletins de salaire

1.1) La préparation des budgets

Dans les entreprises, tout fonctionne avec des budgets. Pour les augmentations de salaire, c’est exactement la même chose!

 

Tous les ans, la Direction Générale va décider le montant de trois enveloppes spécifiques. Pour appuyer sa décision, elle va demander des chiffres et des simulations à deux services supports (le service des Ressources Humaines et le service comptabilité / controlling).

Les principales données utilisées sont les provisions de chiffre d’affaire de l’entreprise pour l’année suivante. Le résultat (le bénéfice) que l’entreprise a pu dégager. Mais aussi le taux d’inflation et le climat social interne. Très souvent lorsque le climat social est tendu (pression des syndicats, menace de grèves, …), la direction est plus “généreuse”. Le but étant de réduire cette pression!

 

Comme indiqué ci-dessus, il existe trois enveloppes différentes qui sont destinées pour:

  • Les augmentations collectives
  • Les augmentations individuelles
  • et une dernière pour les mobilités (changement de poste, passage ETAM vers cadre)

 

Généralement, le montant de chacune de ces enveloppes est un pourcentage de la masse salariale annuelle de l’année. Par exemple, si vous êtes dans une entreprise qui a une masse salariale de 15 millions d’euros et que la Direction Générale décide de la répartition suivante (2% pour les augmentations collectives / 0,7 % pour les individuelles et 0,5 % pour les mobilités). Alors les montants respectifs à distribuer aux salariés seront de (300 000 € / 105 000 € et 75 000 €).

 

 

1.2) La répartition des enveloppes

La première enveloppe est “facile” à appliquer. C’est un pourcentage qui s’applique à tous les salariés dans l’entreprise. Aucun responsable ne peut s’opposer à cette augmentation, même si dans son équipe il a une personne qui travaille mal. Si nous reprenons les mêmes chiffres que l’exemple, les salariés auront 2 % de plus sur leur salaire de base. Si le salaire avant l’augmentation d’une personne faisait 1 800 € brut, il fera 1 836 € après.

 

Par contre, l’application de la deuxième enveloppe sera moins évidente et sujet à beaucoup plus de discussions. C’est normal puisque là, comme son nom l’indique nous rentrons sur de l’individuel donc au cas par cas. Il y aura également plus de personnes qui auront un pouvoir de décision.

 

Concrètement voici les étapes:

  1. La Direction Générale valide l’enveloppe des augmentations individuelles
  2. Le service Ressources Humaines (paie) va ensuite envoyer le montant des salaires à tous les chefs de département (qualité, logistique, production, informatique,…). Uniquement des salariés concernés par leur département. Par exemple, le chef de la qualité n’aura pas accès aux salaires des salariés de la logistique.
  3. Cette enveloppe est “mise à disposition” des chefs de département. Ces derniers vont devoir répartir ce montant entre tous les membres de leur équipe. 
  4. Très souvent les chefs de département mettent à contribution leurs responsables hiérarchiques des niveaux “inférieurs”. Ces derniers doivent se ”battre” pour les salariés de leur service qu’ils veulent augmenter!
  5. Lorsque tous les responsables hiérarchiques ont fait leur demande, c’est au chef de département de valider les montants.
  6. Puis il envoie le fichier au service des Ressources Humaines.

Bon à savoir:

Si vous êtes manager et que vous n’avez pas le budget nécessaire pour augmenter une personne méritante de votre équipe et que vous avez peur de la “perdre”. Négocier pour elle:

  • soit un changement de coefficient (dans certain cas, ce coefficient est pris en compte pour le calcul de certaines primes) et dans tous les cas un coefficient supérieur est valorisant pour la personne car “elle monte dans la hiérarchie”
  • soit une prime exceptionnelle

En effet, que ce soit un changement de coefficient ou une prime exceptionnelle, aucun des deux n’est pris en compte dans les budgets des augmentations individuelles.

 

Enfin, la troisième enveloppe est un peu plus spécifique et nécessite de faire des avenants au contrat de travail. Deux cas de figures peuvent se présenter. Pour les changements de poste, à la base il y a une annonce d’emploi interne. Vous postulez, vous faites les entretiens qu’il faut et vous renégociez  les termes de votre contrat de travail et donc votre salaire!

Le second cas est le passage à un nouveau statut (passage cadre). La démarche est la même que pour les augmentations individuelles. Votre responsable hiérarchique exprime le souhait de vous passer cadre à son chef de département. S’il valide! Votre “dossier” sera étudié par la Direction Générale qui donnera son accord ou pas.

1.3) La vérification côté Ressources Humaines

Dès réception des fichiers des chefs de département pour les augmentations individuelles. La direction des Ressources Humaines fera elle aussi une série de vérifications.

Notamment pour s’assurer que les budgets sont bien respectés (qu’il n’y a pas de dépassement). Elle s’assure également de l’égalité Homme / Femme. Par exemple si dans un service composé de femmes et d’hommes, il n’y a que les femmes ou que les hommes qui ont une augmentation. Le chef de département devra revoir sa copie!

Une autre vérification est faites, il est de bon ton de ne pas voir de personnes qui ont eu des sanctions (mise en garde, des avertissements, des mises à pied,…) durant l’année qui sont dans les fichiers pour avoir une augmentation. Ou alors des personnes trop souvent absentes. Cela paraît évident MAIS ça existe fréquemment dans les grandes entreprises.

1.4) La validation

Pour conclure la dernière étape, lorsque les fichiers sont validés par le service Ressources Humaines. La Direction Générale fait elle aussi ses vérifications. Elle peut décider de ne pas octroyer une augmentation à telle ou telle personne. Puis, elle  valide toutes les données.

Et les fichiers terminent au service Paie qui se chargera de la mise à jour des salaires dans le logiciel de paie!

2) Comment se préparer au mieux?

demande augmentation

Maintenant que vous savez comment ça fonctionne. Nous allons voir comment se préparer et mettre toutes les chances de son côté pour en bénéficier. Tout d’abord, il paraît évident de rappeler qu’une demande d’augmentation de salaire doit toujours et je répète toujours se passer lors d’un entretien en face à face. C’est à dire à l’ORAL, ça ne se passe pas par mail, pas par lettre manuscrite, pas par fax ou pas par pigeon voyageur!

La demande de rendez-vous pour un entretien peut bien sûr se faire par mail. Mais préférez les rapports humains! Ce sera à votre avantage!

Vous avez la date et l’heure de l’entretien. SUPER !! la première est étape est passée. Sachez aussi que beaucoup de personnes ont peur de faire cette démarche. Et sont frustrées de ne pas avoir des augmentations de salaire. N’oubliez pas le vieil adage “Qui ne demande rien, n’a rien!”

 

2.1) La préparation

 

Vous l’avez compris, la première personne à convaincre est votre RESPONSABLE HIERARCHIQUE. Si lui n’est pas convaincu, il ne se bâtera pas pour vous auprès de son chef à lui!

La phase de préparation consistera à trouver des bons arguments. Pour cela, mettez vous mentalement à sa place ET posez vous la question toute bête: “Pourquoi je devrai l’augmenterer lui plutôt qu’un autre?”. En ce mettant à sa place, vous aurez envie d’aller plus loin dans vos arguments. Plus que “ben je suis présent tous les jours, je mérite donc une augmentation…” ou “la vie est de plus en plus chère, j’en ai réellement besoin…”.

Ce qui fonctionne réellement (quand vous arrivez à bien le démontrer):

  • Augmentation de la charge de travail: mettez des chiffres derrière, soyez très précis (nombre de dossiers réalisés en plus, diminution du nombre de plaintes, plus de clients à servir,…)
  • Réalisation de projets importants: soyez également précis (qu’est ce que ce projet rapporte à votre entreprise, quelles sont les bénéfices)
  • Vous avez eu un ou une collègue absente durant une longue période et vous avez absorbé son travail. C’est un très bon argument mais vérifiez bien auparavant que le travail accompli fût de qualité…
  • Vous avez de plus en plus de responsabilités

Il existe de nombreux arguments et vous pouvez vous aider d’articles sur internet comme celui-ci pour vous aider! Néanmoins, un conseil vous ETES la seule personne qui peux vous AIDER. Vous seul savez ce que vous avez réalisé et pourquoi vous MERITEZ une augmentation de salaire.

Voici une petite liste que vous pouvez consulter:

http://bloginfluent.fr/augmentation-de-salaire/

https://www.stepstone.be/conseils-de-carriere/les-6-arguments-pour-obtenir-une-augmentation-de-salaire/

2.2) L’entretien

Les choses à faire:

  1. Arriver à l’heure
  2. Etre dans un lieu sans distraction, c’est un moment important pour vous. Votre responsable doit vous mettre à laisse et être à votre écoute (téléphones coupés, personnes ne vient toquer à la porte,…)
  3. Exposez lui vos arguments, écoutez attentivement ses réponses et rebondissez si vous n’êtes pas d’accord avec lui. Une des techniques des responsables est de “dévaloriser” un peu votre travail sans vous froisser pour vous faire perdre votre confiance en vous.

Les erreurs à éviter:

  1. Se comparer aux autres. Lors de l’entretien on ne parle que de vous!
  2. Ne jamais faire de chantage. C’est un mythe la personne qui obtient ce qu’elle désire en brandissant sa lettre de démission! (ou alors cela fonctionne une seule fois et vous laissez une “mauvaise image”)
  3. Ne soyez pas buté sur un montant précis d’augmentation. Laissez la place à la négociation

2.3) Réagir face à un refus

Face à un refus, la seule et unique chose que vous devez faire est de savoir qu’est ce qui a motivé cette réponse. Notez ces points qui vous ont fait défaut, puis améliorez vous! Si vous en avez la possibilité demandez une formation à votre employeur.

Dès que vous avez atteint le niveau exigé revenez vers votre responsable. Présentez lui votre travail. Vous verrez il aura déjà plus de mal à vous refuser une augmentation de salaire. Si la réponse est toujours négative. Améliorez vous ENCORE et REESSAYER. Les personnes qui réussissent le mieux dans TOUS LES DOMAINES de  leur vie sont des personnes persévérantes!

En dernier recours, regardez ailleurs et vendez vous!!

En complément, vous pouvez lire cet article sur tout ce que vous pouvez négocier avec un nouvel employeur:

https://optimiser-son-argent-pour-gagner-plus.com/les-7-choses-a-negocier-avec-son-nouvel-employeur/

Si vous avez trouvé cet article intéressant, je vous serai reconnaissant si vous pouviez le partager avec vos proches et sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas aussi à le commenter.

A votre enrichissement

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Pierre Brunette

    2 commentaires

    Françoise Publié le8 h 04 min - 25 octobre 2019

    Bonjour.
    Angle de vue très intéressant.
    Je ne comprends pas : si les augmentations de salaire sont décidées en amont dans l’entreprise, ne s’appliquent-elles pas automatiquement, comme dans la fonction publique et ses changements d’échelon par ancienneté ?
    Ce système signifie-t-il qu’une personne qui ne demanderait pas d’augmentation de salaire n’en aurait jamais ?
    Est-ce à dire que si je demande une augmentation de salaire et l’obtiens, c’est forcément au détriment de quelqu’un d’autre ?

      Pierre Publié le22 h 43 min - 26 octobre 2019

      Bonjour,

      Merci pour votre retour. Vos questions sont excellentes!!
      Effectivement, je ne l’ai pas précisé dans l’article mais cet article s’applique aux salariés du secteur privé.
      En matière de salaires, les employeurs du secteur privé doivent respecter deux choses: le SMIC et les grilles de salaires des conventions collectives.
      Si le salaire d’un salarié est supérieur, il n’a aucune obligation de l’augmenter. Et le salarié n’a aucun droit pour l’obliger à le faire!

      Par conséquent, c’est bien cela. Si une personne ne demande jamais rien. Il y a de grande chance pour qu’elle n’obtienne jamais d’augmentation tant que son salaire n’est pas inférieur au SMIC où au minimum conventionnel.

      Et pour votre dernière question, c’est malheureusement bien le cas. Puisque l’on parle d’un budget fixe (qui n’est pas extensible) et qu’il faut se partager.

      Bien à vous 🙂

    Laisser un commentaire